La Compagnie de Labyrinthe
Catégories de bénéficiaires : Personnes incarcérées, Habitants de zones rurales, Habitants de zones sensibles
Âge des bénéficiaires : Adolescents
Domaine du projet : Audiovisuel/presse/multimédia, Musique, Spectacle vivant
Type de participation : Soutien financier
Territoires : Bourgogne, Ile-de-France

La Compagnie du Labyrinthe agit depuis de nombreuses années auprès de jeunes publics en difficulté et utilise la production de spectacles vivants pour mettre en place ses actions de formation.

Le projet "Roméo et Juliette" s'adresse à des jeunes au parcours chaotique et vise à les former à de nombreux domaines artistiques comme l'art dramatique, le chant, la chorégraphie, la vidéo, la réalisation de décors et costumes... Autant de domaines qui les conduiront à une création collective autour de la pièce de William Shakespeare, représentée en Bourgogne et à Paris. 

Ce projet est monté avec de nombreux partenaires sociaux, éducatifs, judiciaires, publics ou privés comme les foyers de l'enfance maltraitée, les maisons d'enfants à caractère social, les centre d'accueil pour jeunes aux troubles comportementaux, les IME, les centres d'éducation renforcée, les établissements de placement éducatif pour mineurs délinquants ou encore les milieux ouverts et fermés sous la protection judiciaire de la jeunesse. 
 

*HISTORIQUE
- Pendant la saison 2012-2013, la Fondation a soutenu le projet "De la Scène à l'Image", porté par la Compagnie du Labyrinthe en Bourgogne. Ce projet avait notamment visé les foyers de l'enfance, de nombreuses structures sociales, thérapeutiques et judiciaires pour la jeunesse. 
"De la Scène à l'Image" a formé les jeunes bénéficiaires aux techniques de l'art dramatique, de l'écriture théâtrale et de la vidéo. Il s'est achevé par une représentation scénique et la création de sept courts métrages dédiés aux sept péchés capitaux. 
- Pendant la saison 2014-2015, l'enthousiasme manifesté par les directeurs et les éducateurs de nombreux foyers, centres éducatifs et instituts thérapeutiques a grandement incité la Compagnie du Labyrinthe à poursuivre son action auprès de ces jeunes fragilisés. 
La pièce de théâtre de Marivaux, La Dispute, a donc été le défi que se sont lancé la Compagnie et ces jeunes bénéficiaires dans le but de réaliser une création collective, tout en perfectionnant la langue française orale et écrite. 
 
Cette nouvelle saison 2015-2016 poursuit les objectifs principaux des deux précédentes, mais y ajoute de nouveaux domaines artistiques. C'est au travers de la célèbre pièce de Shakespeare que les jeunes travailleront autant l'art dramatique, le chant, la vidéo que la chorégraphie ou la création de décors et de costumes. 
Les jeunes seront accompagnés et encadrés par des professionnels de tous les domaines artistiques sollicités par la Compagnie du Labyrinthe pour mener à bien son projet et relever le challenge qu'elle s'est imposé avec ces jeunes en difficulté. 

La création finale sera présentée au public en Bourgogne, à Nevers, Auxerre et Gurgy, puis à Paris. A la différence des sessions précédentes, cette année les jeunes seront confrontés à un vrai public amateur de spectacle vivant et surtout inconnu de tous. 

Cette année encore, 120 jeunes participent au projet en étant impliqués dans toutes les étapes de la création de la pièce, aussi bien dans le jeu de rôle que dans la mise en scène. Les ateliers de création ne concernent que 20 à 30 jeunes en raison de leurs possibles déplacements ou placements dans des familles d'accueil, parfois situées hors du département. 
 
* OBJECTIFS PRINCIPAUX
- Permettre aux jeunes ayant participé aux précédentes saisons de (re)devenir acteur et par conséquent de se lancer un nouveau défi ambitieux
- Favoriser l'accès à la culture de ces jeunes par le biais de connaissances dans de multiples domaines culturels ;
- Valoriser la créativité, les initiatives artistiques et le goût du travail des jeunes bénéficiaires ;
- Redécouvrir la langue française par des moyens ludiques et interactifs et apprendre à la valoriser devant un public. 
 
* RESULTATS ATTENDUS DE CETTE NOUVELLE EDITION
-  voir apparaître une évolution comportementale chez le jeune : ce projet doit pouvoir lui servir d'expédient à la violence, d'outil pour retrouver confiance en soi, mais aussi de favoriser son travail de mémorisation, de capacité d'écoute de silence ;

- Le jeune doit être capable à mesure de son travail de prendre la parole en public et d'acquérir parallèlement de nouvelles connaissances culturelles ;

- Développer chez le jeune son désir d'insertion à travers les multiples domaines artistiques sollicités et ainsi l'inciter à reprendre ses études ou débuter une formation professionnelle.
 
* CALENDRIER DU PROJET EN 2015 ET 2016

- Septembre 2015 à août 2016 : ateliers de théâtre et de chant, répétitions hebdomadaires, ateliers décors et costumes, résidences endant les vacances de la Toussaint, de Pâques et celles d'été ;

- Juillet et août 2016 : préparation de la partie technique (caméra, images, éclairage, son...) et tournages ;

- Octobre à décembre 2016 : représentations aux Théâtres de Nevers, d'Auxere, de Gurgy et de Paris. 
 
La Fondation a soutenu en numéraire les précédents projets artistiques de la Compagnie du Labyrinthe et poursuit ce même soutient cette année.

Retrouvez les projets de la Compagnie du Labyrinthe, soutenus en 2012 et 2014:
- Les 7 péchés capitaux, 2012
- La Dispute, 2014
 
 
REPORTAGE SUR LE PROJET "Roméo et Juliette" sur France 3 : Cliquez ici pour le visionner !
 
 
 
 
 
Les représentations en 2016 de Roméo et Juliette:
 
Répétition publique, salle Stéphane Hessel, Esgo de Nevers, le Samedi 15 octobre à 18h.
 
A la Maison de la Culture de Nevers, le Samedi 29 à 20h et Dimanche 30 octobre à 17h. Plus d'infos
 
Au Théâtre de l'Aquarium / Cartoucherie de Vincennes, les Vendredi 21 à 20h, samedi 22 à 20h et dimanche 23 Octobre à 16h. Plus d'infos
 
Au Skenet'eau, Monéteau (près d'Auxerre) le Samedi 5 Novembre à 20h.
 
 
 
 

Participation de la Fondation France Télévisions :

2012: "De la Scène à l'Image" : 18 000€
2014: "La Dispute" : 18 000€
2015: "Roméo et Juliette" : 18 000€