Images Solidaires
Catégories de bénéficiaires : Habitants de zones sensibles
Âge des bénéficiaires : Adolescents, Jeunes adultes
Domaine du projet : Audiovisuel/presse/multimédia
Type de participation : Soutien financier
Territoires : Rhône-Alpes

Le projet Cité par ici vise à la réalisation d’une série documentaire participative co-créée avec des jeunes de quartiers du secteur 5 de Grenoble classé politique de la ville.

Celle-ci sera composée de films courts, imaginés et réalisés par des jeunes et enrichi par les autres générations via un dispositif participatif et ouvert à tous (figuration, scénario, idées...). 
 
L'idée est de placer en toile de fond la ville, les relations qu'entretiennent les jeunes avec l'espace urbain, leurs familles, les autres générations... En utilisant le prétexte de faire un film, les jeunes pourront aller à la rencontre des autres, s'ouvrir à d'autres réalités, acquérir de la (re)connaissance. La réalisation de petits films est aussi un moyen d'acquérir des compétences en langage cinématographique, écriture, prise de vue, mise en scène, son, montage, jeu d’acteur...Les multiples aspects de la création d'un film permettent à chacun de trouver une place, de créer une relation de confiance avec les autres et de valoriser ses compétences. Ces productions, largement portées par les jeunes eux-mêmes, servent à les valoriser sur leur territoire, à faire émerger des talents et des vocations et à porter la parole des jeunes sur l'espace public.

 
Déroulement en plusieurs temps :
- ateliers d'écriture et de jeu théâtral pour faire émerger des idées, créer des échanges (basés sur du théâtre forum, des jeux ethnologiques, des débats, de la convivialité…)
- visionnage et l’analyse de films afin d’éveiller l’esprit critique (décrypter les images et comprendre les médias)
- visionnage du film "A voix haute"
- initiation à la création de films courts (écriture scénario, réalisation, montage …)
- réalisation de films sur des thématiques les concernant de près. Chaque jeune a un rôle qui lui convient, devant ou derrière la caméra.
 
Le projet est mené en partenariat étroit avec des acteurs locaux qui connaissent bien les jeunes du quartier : MJC Abbaye, Maison des habitants Bajatière et collège Vercors. Les bureaux de l’association sont par ailleurs au coeur de ces quartiers.
 

Objectifs généraux :
‐ Donner la parole à ceux qui ne l’ont pas
- Créer des espaces d’expression pour les jeunes
‐ Déstigmatiser ces quartiers ; revaloriser le secteur 5, quartiers en rénovation urbaine
 

Objectifs spécifiques :
- Mettre à disposition des jeunes un dispositif attrayant (et ouvert à tous), leur offrant un espace
de création et d'expression de leurs problématiques quotidiennes
- Valoriser et accroître les compétences et confiance en eux de deux groupes de jeunes
- Travailler sur l’affirmation de soi
- Éduquer aux images et médias par la pratique

 
Bénéficiaires :
Trois groupes de jeunes qui habitent des quartiers du secteur 5 de Grenoble, classé politique de la ville, et sont en situation de décrochage ou de difficulté scolaire :
 
-  Un groupe de 13 jeunes habitant les quartiers de Malherbe, Teisseire et Bajatière qui ont co-réalisés la série Askip
 

- Un groupe de 8 jeunes de 11 à 14 ans habitant le quartier de l’Abbaye. Ils ont participé à des stages d'une semaine pendant les vacances scolaires : ateliers, rédaction de scénario ,travail du jeu d’acteur avec un intervenant extérieur et réalisation d'un film court, La Rumeur, avec projection le 31 janvier 2017 devant les partents. 
 
- Un groupe de 11 jeunes de 11 à 14 ans particpant aux stages pendant les vacances scolaires du restant de l'année, dont 9 jeunes ayant participé à un stage vidéo du 27 février au 3 mars. Ils ont réalisé le film court La Routine avec projection devant les parents le 14 mars et prise de parole en public. 
 

Calendrier de la réalisation de la série Askip :

- De septembre 2016 à mai 2017 : mise en place des ateliers et création des 7 films de la série. 2 heures d’ateliers par semaine + 1 après-midi de tournage par mois.
- Stage pendant toutes les vacances scolaires. Sorties cinéma en groupe tout au long de l’année.
- Diffusion de la série dans les médias locaux, événements artistiques de Grenoble, festivals de cinéma, sur une plateforme web…

Les 3 premiers épisodes ont été diffusés les 11,19 et 25 juillet au cinéma en plein air dans les parcs de Grenoble (en partenariat avec le cinéma le Méliès)
7 septembre : projection à la Bobine (salle de spectacle – Grenoble)

 
Retrouvez le reportage réalisé par France 3 Auvergne-Rhones-Alpes le 6 septembre 2017  ici
 
 
Pour découvrir le film.

 

Participation de la Fondation France Télévisions :

11 000 €